Back to Top
 

Pourquoi j'ai fini par devenir conseillère en couleurs et en styles

ZoeBee

Typiquement elle. Toujours les bon conseils de ma soeur aînée : "Pourquoi ne deviendrais-tu pas conseillère en couleurs et en styles ? Regarde, tu as suivi l'école des Beaux-Arts, t'es devenue dessinatrice de textiles, c'est une profession qui t'irais comme un gant !"

En effet, après avoir ENFIN terminé ma formation, je cherchais une activité plus approfondie. J'étais déçue des soi-disant créatifs et de la mode. Ce n'était pas comme j'avais imaginée. J'étais désabusée et déchantée.

Un enfant des fleurs idéaliste en chute libre

J'ai donc changé de direction et travaillé dans le domaine social pendant dix ans. C'était bien. Après le mariage et avec le désir d'enfants non comblé, j'étais désespérée : Impossible d'imaginer de supporter des chefs jusqu'à l'âge de la retraite. Que faire alors ? Me mettre à mon compte ? Ben oui, mais en faisant quoi ?! C'est au courant de cette période de transition que ma soeur me donnait ce conseil bien intentionné. 

La conseillère au coeur inégalé

Bonne et obéissante, je décide d'aller suivre un tel conseil en image et en relooking, persuadée que cela ne me correspondra pas. Erreur ! J'ai fait connaissance de la plus gentille des conseillères au coeur inégalé. Elle a su me prendre. Elle commence par l'analyse du style et scrute ma stature de la tête aux pieds, mon visage et les traits du visage. Le résultat : je suis de style dominant naturel avec des notes dramatiques et féminines. J'écoute, trouve cela un peu bizarre et théorique - mais c'est cohérent.

Le test des couleurs - le grand étonnement

Nous voilà à l'analyse des couleurs qui me correspondent le plus. Elle parle de chronométrie, de couleurs chaudes et froides, de couleurs plus ou moins saturées. Le premier choc, c'est lorsque je constante que ma couleur de cheveux flamboyante ne me convient pas. Elle me propose un ton plus violet. J'avale et j'expire. 

Mais après, c'est encore pire... mon pull préféré que j'ai mis exprès, parce que je l'adore tellement, mon amour vert olive aux manches trop longues (oui je sais, ceci a déjà été relevé lors de l'analyse de style) ne serait pas bon? Rendrait mon visage pâle et le vert émeraude - qu'est-ce que c'est please - m'irait à merveille ?! Rita, la conseillère, me montre les couleurs et m'offre mon nuancier personnel. Je fais donc partie des types "hiver" aux couleurs lumineuses et froides. Je reste assise sans bouger, le souffle plat. Je pense à mon armoire, mes habits et je suis contente que le noir au moins me va bien. C'est ma couleur préférée. Mais l'orange, le rouge rouille et l'écru, adios amigos et bonjour au bleu nuit, pink et les verts.

Sous la masqueLe sauvetage inespéré lors du maquillage

Il faut comprendre, je n'avais que 30 ans lorsque j'ai eu mon conseil, l'ancienne hippie coulait toujours dans mon sang et je ne me maquillais que par occasions rares. Et voilà que j'apprends comment me maquiller. Super génial. En observant ma métamorphose dans le petit miroir, cela me fait tout chaud au coeur. Mais le couronnement du jour est lorsque Rita, avant la fin et devant le grand miroir, me montre tous les foulards du type "hiver" et je me familarise avec et ils s'harmonisent tous bien avec mon visage légèrement maquillé. Elle m'explique qu'un maquillage va avec toutes les couleurs de ma gamme, même avec le pink et le rouge. J'aime.

Petit secret : c'est la première fois de ma vie que je me trouve vraiment mignonne... Je suis abasourdie.

Et la suite de l'histoire

Je rentre, souriante et la poitrine gonflée. Bien que je n'avais rien voulu acheter j'emporte un petit sac avec tous les produits et même les pinceaux. Ma soeur avait donc bien senti la chose, ce conseil m'inspirait. Quelques mois plus tard elle en parle de nouveau. J'essaye de minimiser en disant que je ne ferais la formation que si j'avais un contrat d'une entreprise pour effectuer ce genre de conseil. Bien sûr, la formation m'intéressait, mais je la trouvais assez coûteuse. Et le conseil avait un effet formidable, je me trouvais nettement plus belle et l'effet sur les autres était flagrant, je m'en rendis bien compte...

Zoe BeeLe premier succès

C'est l'an 1987, le conseil en couleurs et en styles de mode en Suisse n'était pas connu du tout. Je me présente donc à l'école club Migros à Berne pour obtenir une place d'enseignante. J'aimerais donner des soirées d'informations régulières à ce sujet. Et à ma grande surprise ils sont d'accord et j'ai, de cette manière, mon premier contrat. 

La meilleure formation

La formation était bien plus courte est moins complexe qu'aujourd'hui. J'y ai trouvé l'aventure professionnelle de ma vie - et une grande passion pour cette activité. Je savais que je voulais en faire une boum. C'est ce que j'ai fait.

J'avais l'impression de trouver ma place.

J'avoue que l'activité professionnelle a toujours été primordiale dans ma vie. Mais lorsqu'on a la chance de vivre sa vocation, les heures ne pèsent pas. Même aujourd'hui les journées sont souvent bien longues, mais ma vie me rend heureuse et satisfaite. Imaginez combien je suis reconnaissante à ma grande soeur de m'avoir mieux comprise que moi-même à l'époque. 

Résumé

  • Il existe des personnes dans notre entourage qui nous veulent du bien en nous disant des choses surprenantes.
  • La vie a un bon plan pour nous, même si nous ne le discernons pas toujours tout de suite.
  • Il est impossible de décrire un conseil en couleurs et en styles de mode, il faut le vivre sur soi-même.
  • Quelque fois, la vocation se présente sans que nous l'apercevons.
  • Les personnes aux diplômes artistiques ne sont pas mieux prédisposées pour cette profession que les autres.
  • Pas d'effort, pas de récompense, mais de faire ce que l'on aime, cela rend des ailes.

Mi-novembre j'expliquerai comment on peut se créer une existence professionnelle avec cette activité.

A bientôt, je me réjouis de découvrir vos commentaires au sujet de cet article. Aussi, vous pouvez le publier  sur votre site en indiquant la source www.fsfm.ch :)

 

 

 

 

Comment reconnaître un bon conseil en image ?
Mambo Italiano

Articles en relation

 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Guest
samedi 18 novembre 2017