Back to Top
 

La formation en image, couleurs et styles de mode vue par une économiste d'entreprise

Celine_Rotzetter_creative_et_courageuse1

Dans les semaines à venir vous aurez l'occasion de faire connaissance de la classe actuelle des futures conseillères en image, couleurs et styles de mode de Villars-sur-Glâne. Cela vous permettra de vous faire une idée de la diversité des personnalités et des motivations que l'on rencontre dans nos formations. C'est par l'énigmatique Céline Rotzetter que nous allons commencer. Elle a 28 ans, vit en couple, sans enfants.

Quel est votre parcours professionnel ?

Après avoir obtenu mon bac avec options arts visuels et psychologie/pédagogie, j’ai étudié à la Haute école de gestion de Fribourg. Je suis donc économiste d’entreprise. J’occupe actuellement un poste de conseillère dans le domaine des crédits à 80%, auprès de la Banque Cantonale de Fribourg.

La peinture est ma passion. J’adore créer de belles harmonies de couleurs. Afin de laisser plus de place à mon côté artistique, j’ai travaillé à temps partiel dans le domaine des cosmétiques et du maquillage durant l’année 2015. Puis, j’ai commencé la formation de conseillère en image, couleurs et styles de mode grâce à laquelle je m’épanouis pleinement.

Qu’est-ce qui vous a décidé à suivre cette formation et pourquoi les 23 jours et non pas les 7 ou 11 jours ?

Durant mon adolescence, lorsqu’il a fallu que je choisisse ma profession, je voulais déjà être conseillère en image. Cependant, à cette époque, cette profession n’était pas aussi connue et reconnue qu’aujourd’hui. J’ai donc abandonné cette idée.

Vous n’imaginez pas la surprise que j’ai eue en apprenant qu’il existait un brevet fédéral et que la formation pour s’y préparer avait lieu à Villars-sur-Glâne (à 10 minutes de chez moi) !
Il ne me fallut que quelques minutes pour me décider à entreprendre la formation de 23 jours en vue d’avoir la meilleure préparation pour le brevet fédéral mais aussi la formation la plus complète pour exercer mon nouveau métier.

Lorsque vous avez fait la sélection, quelles autres écoles avez-vous consulté, avec qui avez-vous parlé ?

J’ai consulté plusieurs sites sans m’y attarder. La FSFM m’est rapidement apparue comme l’association la plus sérieuse. Il s’agissait de l’association professionnelle suisse des conseillères et conseillers en image, couleurs et styles de mode et de l’organisation faîtière pour l’obtention du brevet fédéral.

Quelle est votre vision, que voulez-vous en faire ?

Dès le mois d’avril 2016, je vais débuter mon activité en tant qu’indépendante. Mon studio de conseil en image se situe au Boulevard de Pérolles 17 à Fribourg. Je vais pratiquer cette activité à raison de 30%, à côté de mon emploi à la banque. Je prévois d’augmenter ce temps de travail au cours des prochaines années et j’espère obtenir mon brevet fédéral en avril 2017.
Mes principales prestations sont le conseil en styles de mode, le conseil en couleurs et le maquillage. J’accompagnerai également mes clientes et clients lors de leur shopping et les aiderai à faire le tri de leur garde-robe.

Je suis en train de mettre en place un partenariat avec un centre commercial et participerai aux événements liés à la mode comme la Fashion Week organisée par ce centre.
Réaliser des séminaires en entreprise fait également partie de mes objectifs.

Faire connaître le conseil en image par le bais de différents canaux de communication est très important à mes yeux. A l’avenir, je souhaite donner des conférences et participer à des forums pour le promouvoir.

Celine Rotzetter plus conventionelleQu’est-ce qui vous plait tout particulièrement en suivant les cours et qu’est-ce qui vous déplait un peu ?

Chaque journée de cours est vraiment passionnante. Nous avançons très vite et sommes rapidement à même de mettre en pratique les nouvelles connaissances acquises.

L’entente exceptionnelle qui règne entre les 7 participantes est magnifique. Nous mettons nos forces en commun afin d’obtenir le meilleur résultat, ensembles. Il n’y a pas de concurrence entre nous. Nous travaillons dans un climat de respect mutuel et nous soutenons beaucoup.

Bien que la documentation fournie par la FSFM soit de grande qualité, les quelques fautes d’orthographe qui s’y trouvent sont un peu gênantes. L’infrastructure n’est pas optimale, les stores de couleur orange modifient la lumière dans le local de cours.

Ce sont des détails qui n’entachent en rien l’excellente qualité de cette formation.

Qu’est-ce qui est le plus inattendu, le plus surprenant pour vous, en suivant cette formation ?

La disponibilité et le soutient que nous offrent nos professeurs. Je les remercie sincèrement pour leur engagement et pour tout ce qu’elles partagent avec nous.

Plus la formation avance, plus j’ai la conviction d’être au bon endroit, en train de réaliser un rêve… devenir conseillère en image.

Est-ce que vous la recommanderiez à d’autres personnes et avez-vous un conseil à leur donner ?

Bien sûr ! Cependant, cette formation est exigeante et demande du temps, je recommanderais donc de ne pas la suivre en travaillant à 100% à côté.

Vos souhaits ou critiques ?

J’aurai 30 ans en même temps que la FSFM et j’espère que ces anniversaires seront synonymes de succès et de belles surprises.

Merci Céline ! Nous vous tenons les pouces, afin que tout ce passera super bien pour vous !

Quel est le rêve d'une employée de commerce ?
Li Baumgartner, Présidente de la commission FSFM d...

Articles en relation

 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Guest
lundi 20 novembre 2017