Back to Top
 

Silvana, la fougeuse

Silvana_Kundert_1

20 ans depuis que j'ai commencé à travailler en tant que conseillère en image, c'est inimaginable ! Même aujourd'hui dans les séminaires que je donne on me pose la question : "Raconte-nous comment tu es devenue conseillère en couleurs et styles de mode!" Et je réponds très volontiers. A l'époque j'étais jeune maman de deux fils et j'étais contente de mon congé maternité prolongé depuis quatre ans. Pourtant je ressentais l'envie de retourner travailler à l'extérieur de la maison. J'avais deux diplômes en poche, coiffeuse et employée de commerce. Avant d'accoucher je travaillais dans une banque et j'étais responsable des formations suisses.

Lorsque je me suis mise à me préparer aux entretiens d'embauche, je me suis rendue compte que je manquais de confiance en moi. Je n'en avais plus du tout. J'ai décidé de me chercher de l'aide et j'ai suivi un conseil complet en image chez une conseillère. Après ce conseil je me rendis compte que je n'avais pas besoin d'un nouvel emploi mais que je voulais faire exactement la même chose que cette conseillère !

La formation de conseillère en image que j'ai pu acquérir à l'époque ne ressemblait pas beaucoup à celle qui est proposée actuellement. J'ai été à l'institut Koloristika à Berne et j'ai suivi une formation qui n'a duré que 8 jours. Je me rendis compte tout de suite que cette formation est insuffisante. J'ai quand-même commencé à travailler et j'ai fait des conseils en style et couleurs, mais ma clientèle a vite souhaité en savoir davantage - et j'étais incapable de les satisfaire. Ils me posaient des questions au sujet du relooking, des tenues business, l'étiquette et les entreprises souhaitent que je fasse des séminaires pour eux.

Je me suis donc décidée à suivre toutes les formations complémentaires que je pouvais trouver. J'ai traversé la Suisse entière pour certains cours, j'ai beaucoup appris et beaucoup étudié. En parallèle, j'ai suivi des formations dans l'enseignement pour adultes, la présentation des sujets et la préparation de cours pour groupes. De plus, je me suis inscrite en qualité de membre FSFM. J'ai fait partie du conseil et j'ai enseigné. Et j'ai passé le brevet fédéral dès que c'était possible. 

Suite aux demandes de ma clientèle, j'ai présenté des séminaires pour groupes, toujours avec les sujets bien connus de sa propre appartition, des tenues vestimentaires, du relooking, de l'effet psychologique et de l'étiquette.

silvana kundert 3Je n'ai pas dû attendre longtemps, mon PME a bien démarré et quasiment dès le départ j'ai travaillé entre 40 et 50 %. J'étais conseillère pour conseils individuels et groupes et j'ai donné des cours de maquillage et des cours "comment nouer les foulards."

Un participant d'un séminaire que j'ai donné dans une banque m'a donné une nouvelle idée, le personal shopping. Il était enthousiaste du séminaire, mais n'avait ni envie d'aller faire du shopping avec son épouse ni de se fier aux vendeuses. C'est de cette façon que j'ai fait mon premier personal shopping en 2000. Dans les futurs séminaires j'ai informé les participants sur le personal shopping et depuis il y a toujours des personnes qui souhaitent m'engager. Cela fait 15 ans que j'ai le plaisir d'accompagner des personnes et une bonne partie d'entre elles est devenue une clientèle très fidèle que je peux accompagner une ou deux fois par année.  

Voilà comment se présentent mes activités : Le conseil classique pour personnes singulières ou des petits groupes. Des entreprises m'engagent pur des séminaires d'une durée d'une heure à deux jours. Les sujets : la présentation, le langage corporel, les vêtements, l'effet psychologique et l'étiquette. Et au printemps et en automne je fais les séances de Personal Shopping. 

Chez moi il y a une particularité. Il n'y a pas de conditions pour m'engager pour un Personal Shopping. Car bien souvent, une personne suit un séminaire et souhaite obtenir un shopping accompagné sans savoir son propre type colorimétrique. Je le fais sans poser de questions. En effet, très souvent la personne en question voudra fixer un rendez-vous pour une analyse colorimétrique après avoir suivi le Personal Shopping. Qu'importe!

Pour en arriver à ce point où je me trouve à présent, il m'a été très utile de suivre un grand nombre de formations supplémentaires et des formations continues. Et jusqu'à aujourd'hui je profite des connaissances acquises au cours de ma première formation de coiffeuse. Les deux professions se ressemblent tellement! Et la formation commerciale est également très utile car grâce à elle j'ai été capable de faire la comptabilité et les travaux administratifs demes propres mains. Et ce n'était pas toujours facile, au début, de bricoler mes premières présentions Power Point... D'avoir suivi la formation de base chez Koloristika et tout particulièrement de m'avoir inscrit auprès de la FSFM me permet d'avoir, aujourd'hui, mon travail préféré. Je suis reconnaissante à la FSFM de proposer ces formations et les formations continues - j'en profite toujours et j'y vais régulièrement et avec beaucoup de plaisir!

Depuis 15 ans j'ai deux sites Internet et là aussi il y a du travail à fournir. Combien de fois il aurait été plus facile d'arrêter. Mais je voulais continuer et j'ai fait l'effort nécessaire. Finalement cela m'a apporté beaucoup, tant sur le plan professionnel que sur le plan de mon évolution personnelle.

Je me souviens de mon premier discours devant du public.... C'était terrible pour moi. Mais petit à petit j'ai commencé à y prendre plaisir et aujourd'hui j'adore!

Je me souviens du moment où je me suis rendue compte que je devais professionnaliser le Personal Shopping - les clients ne venaient pas se promener avec moi mais ils avaient des attentes précises auxquelles il fallait que je fasse face.

Les contacts avec les médias, la radio, les journaux, à chaque fois, je me prépare méticuleusement.

 

silvana kundert 2Je n'ai jamais cherché une activité à 100 % mais juste un temps partiel de 40 à 50 % et c'est ce que j'ai depuis de nombreuses années. J'aime travailler lorsque les autres ont congé. Ce n'est pas un problème pour moi de faire une longue pause en été qui dure entre six et huit semaines. Mais je me ratrappe au printemps et en automne. Et je fais tous les séminaires avec l'intention d'obtenir au moins deux nouvelles commandes. Et c'est la raison pourquoi mon PME a pu survivre et s'épanouir au fil des 20 ans derniers.

A présent, mes deux fils sont adultes. Et je suis devenue heureuse et confiante en moi. J'aime accompagner des personnes à devenir plus heureux et avec plus de confiance en soi. Voici mon histoire, qui a commencé après quatre ans passés à la maison et parce que j'étais à la recherche d'un petit emploi d'appoint.


Silvana Kundert-Ranzoni
Dufourpark 13
9030 Abtwil

079 463 36 82

www.silvanakundert.ch

www.skr-personalshopper.ch

 

Irene, véritable touche-à-tout
Irene, la passionnée

Articles en relation

 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Guest
dimanche 19 novembre 2017