Back to Top
 

Les secrets de la lunetterie

nadge-solaire

Samedi, 27 février 2016 a eu lieu la rencontre du printemps des membres romands de la FSFM au Parc Hotel à Fribourg. 14 personnes étaient présentes, un score qui fait plaisir. La journée fut aussi intéressante qu’animée.

Les secrets de la lunetterie

Le matin, Nadège Egli, opticienne et conseillère en image détentrice du brevet fédéral, a donné un séminaire de perfectionnement en lunetterie. Lorsque la conseillère accompagne une cliente ou un client pour acheter de nouvelles lunettes, elle doit tenir compte de plusieurs facteurs. Elle doit d’abord déterminer les besoins du client et savoir quel est son milieu professionnel. Ensuite, connaître ses envies, par exemple s’il souhaite des lunettes modernes ou plus discrètes. L’analyse de la forme du visage, des yeux, du nez et les proportions constitue bien sûr une partie essentielle du conseil. Il va de soi que les couleurs proposées correspondent au type colorimétrique.

Les verres amincis

Nadège Egli nous montre différents verres et les possibilités qui existent, comme les verres amincis, qui pour une même correction sont nettement plus minces de profil que les verres courants. De plus, ils sont moins lourds, donc plus agréables à porter.

Les exigences des Suisses

Il paraît qu’en Suisse nous sommes très exigeants quant à la qualité des verres de correction, et que cela change lorsqu’on passe la frontière. L’anti-reflet qui chez nous est normal ne se fait souvent pas aux Etats-Unis notamment.

Les verres dégradés

Un verre dégradé donne un effet plus féminin ou plus léger, surtout pour de grands verres.

Pour les accros de l‘écran

Les verres „blue-blocker“ sont pratiques pour les personnes qui travaillent beaucoup à l‘écran, car ils sont très confortables.

Impressionnant choix de matières…

Nous avons vu de belles montures en bois, très légères, également en Nylor, en corne naturelle ou teintée, et il en existe même en papier cartonné, en ardoise, ou en cuir.

Les verres percés

Les verres percés conviennent bien au style classique. Si la branche est décorée, alors, cela est plus indiqué pour le style féminin.

Veiller aux proportions

Une bonne proportion est importante, la monture ne doit être ni trop basse ni trop haute. Par contre, en lunette optique cela ne dérange pas de ne pas voir le sourcil. On ne choisit jamais un verre selon la forme du sourcil. Néanmoins, si le sourcil est caché par le verre, il graissera celui-ci. De toute façon, il faut trouver l’équilibre : par exemple, si le visage est trop long, la couleur en bas de la monture est avantageuse, car cela équilibre le visage.

Centrer l‘oeil

En règle générale, on veille à ce que l’oeil soit bien centré au milieu du verre, avec une tendance au ¾, soit la pupille un petit peu en dessus du centre des verres. Mais, bien entendu, il faut également tenir compte du style de la personne. Si les verres sont trop rapprochés, cela donne aux yeux un effet écarté. Si les verres sont trop larges, les yeux semblent rapprochés. Le visage en forme de losange n’est pas des plus faciles pour choisir des lunettes, car il est large à la hauteur des joues et plus étroit aux tempes.

Le profil

Pour un profil au grand nez qui se détache nettement du visage, des lunettes plus grandes sont avantageuses. En revanche, un petit visage sera avantagé par des lunettes plus petites.

La forme des yeux

Les lunettes pleurantes ne vont pas lorsque les yeux sont tombants, car cela va renforcer la tristesse du regard. Mais la lunette inverse serait exagérée. En effet, là aussi il fait trouver l’équilibre, donc opter pour des lunettes droites.

Un conseil aux conseillères

Allez dans un magasin d’optique et demandez aux opticiens présents : « Cela ne vous dérange pas, je suis juste là avec une amie, nous souhaitons essayer des lunettes pour nous entraîner ». Le personnel va être d’accord et vous laisser faire. Car c’est l’exercice qui forme l’oeil.

Quelle couleur choisir

Si la personne a des yeux verts, nous ne conseillons pas une lunette verte mais plutôt violine pour faire ressortir la couleur verte des yeux. Une monture grise ira également ou encore du noir pour le type « hiver ». A éviter une monture verte, c’est effectivement une couleur contrastante qui fera ressortir et donc mettra en valeur la couleur verte des yeux et non une monture de la même couleur. Des yeux bleus sont donc magnifiques avec une monture brune. L’harmonie se fait donc non pas selon la couleur des yeux mais selon le teint, le sous-ton de la peau.

Quel métal choisir

Il y a quatre possibilités : du doré ou de l’argenté, du mat ou du brillant. Le métal ne se discute pas, les types « hiver » et « été » choisiront un métal argenté et les types « automne » et « printemps » choisiront du doré. Par contre, le mat diminue les volumes et le brillant les augmente. Le brillant ne sera donc pas indiqué lorsqu’on veut cacher les ridules. Par contre le mat rend le visage plus lisse, plus fin et plus sobre.

Qu’en est-il des lunettes de maquillage

Ce n’est pas compliqué d’utiliser ces lunettes. Il suffit de prendre le coup de main pour se maquiller en les portant, et après, c’est très facile.

Maquillage

Maquillez-les sourcils, parce que cela les finit, habille le visage et les lunettes. Très souvent, on maquille les yeux dans une couleur contrastante, donc on choisit du bleu pour un oeil brun, par exemple. Les opticiens n’aiment pas le trait de kajal dans l’oeil, ils le préfèrent juste au-dessous de l’oeil.

Les pommettes

Compensez la largeur du visage avec un tenant ou une charnière de côté. Les verres ne devraient pas poser sur les joues, car sinon cela donne des lunettes « à ne pas sourire ».

Les sources d’inspiration

La foire de Milan au printemps, la foire de Paris en septembre ou la foire de Munich, mais celle-ci est beaucoup plus petite. Ces foires sont ouvertes à tout le monde. Le choix est gigantesque, c’est donc très inspirant. Ces foires présentent souvent des lunettes que l’on ne verra pas forcément en magasin.

Les lunettes « créateurs » ?

L’opticien peut se démarquer en proposant des lunettes « créateurs ». Des marques telles que Gucci, Tommy Hilfiger, Carrera ou Ray-Ban n’avaient jamais été essayées avant d’arriver dans les magasins. Les lunettes « créateurs » en revanche témoignent d’une grande recherche, la finition est particulière, il y a une histoire de fabrication derrière elles. C’est tout une autre philosophie. Ces lunettes spéciales se trouvent plutôt dans les magasins traditionnels/spécialisés que dans les chaînes.

Les tendances actuelles

  • La forme Pantos; ces lunettes allient des formes de verres rondes ou ovales. La particularité des lunettes Pantos est que la partie supérieure des lunettes est aplatie.
  • Le double-pont
  • Les lunettes se portent grandes ou rondes
  • La lunette rectangulaire est toujours là
  • Les lunettes fines aussi, le style classique les adore avec les double-ponts, parce que le rétro est moderne.

Merci, Nadège, c’était très intéressant !

La FSFM en 2015

L’après-midi Zoë Bee a fait un tour d’horizon de l’année 2015, a expliqué les comptes et le rapport de l’association.

En 2017, la FSFM fêtera ses 30 ans d’existence. L’assemblée générale aura lieu à Berne le 18 mars 2017 et sera traduite simultanément. Ce serait sympa d’y aller avec une grande délégation romande...

« Comment organiser des séminaires de groupes » c’était l’autre thème de la journée. Un blog sera consacré à ce sujet, afin d’en faire profiter les absent(e)s. Il traitera également un discours très efficace dit « discours en 6 phrases ».

Prochaine rencontre d’automne des Romands : samedi 10 septembre au Parc Hotel à Fribourg.

Les sujets en seront «  Social Media, Website et blog ».

Etablir un discours dit « pitch d’ascenseur »

Test couleurs.

Résumé :

Ce fut une journée très agréable, toutes les participantes étaient contentes d’être venues et d’avoir appris de nouvelles choses. Il y avait des conseillères qui exercent depuis longtemps et également des personnes en formation dans les 2 cours qui ont actuellement lieu en Suisse romande. L’échange entre personnes qui partagent la même passion est toujours inestimable.

100 years of Fashion en 2 minutes
Vive l'amour
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Guest
vendredi 24 novembre 2017